Période trouble.

Assis dans un coin,

Assisté par des soins.

Perdu loin du coufin,

Poche de malheur tristesse et de rancœur,

Approché par des proches,

Je n’ai pas oublié,

Cette cécité de haine éveillé,

Pour ma mère,

Je n’ai que un amour sincère,

Vers de colère,

J’erre…

Finalement pardonner…

Pour mieux avancer…

Et oublier avec le temps…

Les tentations d’antan…

2 commentaires sur “Période trouble.

  1. Bien-sûr, la poésie se présente sous différentes formes. J’aime bien ce poème franc, mais faire rimer chaque vers perd un peu les images. La sonorité ne va pas juste avec la fin, on peut l’installer au coeur des lignes. Ce n’est qu’un petit conseil amical. Il me hâte de lire tes prochaines poésies.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s